Sur les traces de ceux qui nous ont précédés à Mouzillon

Le cadastre de 1811 et les valorisations fiscales de 1817

Les archives départementales de Loire-Atlantique mettent à notre disposition, en version numérisée, le cadastre de 1811 et les livres fiscaux de 1817.

Le cadastre de 1811 est déjà remarquable dans sa qualité de fabrication : il nous laisse une image remarquable de différents aspects de la commune. Les parcelles, les bâtiments, les ruisseaux, les chemins sont clairement identifiés. Souvent, la situation de 1811 est assez facilement identifiable pour l'habitant du début du XXIe siècle.

Ce cadastre prend un valeur spécifique face à la matrice fiscale de 1817 qui permet d'identifier

= le propriétaire de chaque parcelle,

= la nature de l'exploitation de cette parcelle :terre, pâturage, vigne, pré ...

= le type de bâtiment: maison, cellier,hangar ...

= la surface

= la valeur imposable

...

Au-delà de l'intérêt qui peut être porté à telle ou telle parcelle, la comparaison entre les cartes du cadastres de 1811 et ces valorisations fiscales de 1817 produit une image authentique de ce qui se passait à Mouzillon au niveau des propriétaires.

A - Section A du cadastre

Le Bois Rouaud

Les bâtiment sont : une grande maison (252m²) , une masure (60m²), une écurie de petite taille (36m²), une grande grange (333m²) et un four de grande taille (36m²).

L'exploitation des parcelles (46ha) est diversifiée : terre (33ha), prés et pâtures (10ha), et 2 parcelles de vignes (3ha 40 a 81ca) ... caractéristique d'un système de polyculture.

Le propriétaire de cet ensemble est M. BARIN de Fromenteau, rentier, demeurant à Vallet.

Boischaudeau

Les bâtiments sont : une maison (140m²), un toit à porc (16m²) et un moulin à eau (117m²).

Quelques parcelles de terre (1ha 28a), de pré (3ha 6a) et vigne (39a 80ca)sont associées au territoire du moulin.

La propriétaire est Madame LANGLAIS, rentière demeurant à Vieillevigne.

description

La Haie Pallet

Les bâtiments sont : une maison, un four, une grange, une écurie. La surce total des bâtiment est de 587m²

L'exploitation a une surface totale de 35ha. Elle est majoritairement consacrée à l'élevage, probablement de bovins.

Le propriétaire est M.Joseph Ambroise DE FRONDAT (1753-183), notaire à Nantes.

description

Dans cette section A du cadastre, dite du Bois-Rouaud, la vigne ne représente que 4% des surfaces identifiées. C'est la zone la moins viticole de la commune à cette période du début du XIXe siècle. Les 87 hectares sont répartis en 104 parcelles

B - Section B du cadastre

Cette section apparait particulièrement découpée en petites parcelles, sauf pour l'environnement du château de la Morandière, et pour les métairies de la Gaudinière et du Chardonnet. Les 181 hectares sont répartis en 2228 parcelles. La surface en vigne représente 28% des surfaces identifiées; la polyculture apparait subordonnée à la viticulture; le nombre des celliers est significtif.

Nous sommes face à une très longue tradition de propriété : même les prés au long de la Sanguèze sont partagés en petites parcelles (en comparaison avec ce qui se présente au nord de la Sanguèze)

Les propriétaires sont très nombreux; ceux qui appariassent le plus souvent sont

LUNEAU Julien, rentier, demeurant à la "maison de la Morandière", possède de belles et nombreuses parcelles.

BOUCHAUD Jean-Gabriel, rentier, demeurant à la Rouaudière, dont les parcelles sont nombreuses et de petite taille.

La structures des propriétés, qui sont imbriquées les unes avec les autres, témoignent de l'ancienneté de ces familles qui se sont partagées leurs possessions à chaque génération pendant des siècles. Vraisemblablement la vigne a enrichi celui qui l'a cultivée et lui a permis d'accéder au statut de propriétaire.

Malinger

Les propriétaires sont nombreux.

Les bâtiments sont formés par 4 maisons, 1 masure, 1 écurie, 3 celliers, 1 retrait à porcs.

La Morandière

Les bâtiments sont 30 maisons, 8 masures, 18 celliers, 3 écuries, 3 granges, 3 hangars, 3 retraits à porcs, un four commun du village

La Gaudinière

Le village est une métairie appartenant à Julien LUNEAU de la Morandière

Le bâtiment est identifié comme "maison et cour"

Le Chardonnet

Cette métairie appartient majoritairement à Jean-Gabriel BOUCHAUD.

Un seul bâtiment identifié comme une maison

Rousseau

Plusieurs propriétaires se partagent les bâtiments : 3 maison, 3 celliers, 1 hangar, 1 écurie, un four commun.

La Rouaudière

Les bâtiments sont : 14 maisons, 3 masures, 1 cabinet, 9 celliers, 1 pressoir, 1 grange, 2 hangars, 4 écuries, 2 retraits à porcs, 1 four commun

Haute Rouaudière

Le cadastre identifie 3 maisons, 3 celliers, 1 four commun

L'Aiguillette

Le moulin de l'Aiguillette appartient à Mme LANLAIS, rentière à vieillevigne. (elle possède aussi le moulin de Boischaudeau)

C - Section C du cadastre

Cette section recouvre le territoire situé à l'est de la précédente. Elle se situe dans la prolongement de la zone viticole. 2293 parcelles sont identifiées sur 147 hectaires.

55% de la surface cadastrale sont mobilisés par la culture de la vigne.

Les landes

le cadastre identifie 10 maisons, 2 masures.

Les propriétaires sont nombreux et les parcelles morcelées.

Les Gondrères

Le cadastre identifie 5 maisons.

Les propriétaires sont nombreux et les parcelles morcelées, sauf une parcelle de plus de 12 ha de vigne appartenant à M. PICHAUD demeurant à Monnières

La Proutière

Le cadastre identifie 5 maisons, 1 masure, 1 cellier, 2 pressoirs

Les propriétaires sont nombreux et les parcelles morcelées.

L'Aiguillette

Le cadastre identifie 20 maisons, 11 masure, 9 celliers, 1 pressoir, 2 granges, 2 écuries, 3 retrait à porcs, 1 four indivis, 1 four commun,

Les propriétaires sont nombreux et les parcelles morcelées.

la Basse Rouaudière

le cadastre identifie 2 maisons

Le Bois Menard

le cadastre identifie 5 maisons, 5 celliers, 1 hangar, 1 écurie, 1 four commun, 1 retrait à porc

D - Section D du cadastre

Cette section a la particularité de comprendre le bourg et les villages qui sont à l'ouest du bourg.

Les métairies qui sont à l'ouest du bourg font que la part cultivée en vigne n'est que de 18% des surface identifiées.

Au total, cette section de 208 hectares est divisée en 1256 parcelles. En revanche, le système des vigne à complant est masqué dans la mesure où les impôts sont payés par le propriétaire du sol. L'exploitant n'apparait pas.

l'Augerie

Le propriétaire est BARRIN de Fromenteau, rentier.

Les bâtiments sont constitués de 3 édifices: maisons, Grange et écurie, cellier et écurie.

Cet ensemble est caractéristique d'une exploitation en polyculture.

Une quarantaine de viticulteurs possèdent quelques ares de vignes dans le champ Garreau, terrains à proximité des clos l'Audigère et de Bourguignon, et auprès des propriétés de BARRIN de Fromenteau.

Le Grand Plessix

La propriétaire est majoritairement Mme BASCHER, veuve L'ENFANT; Adélaide BASCHER de BEAUMARCHAIS, épouse LEMOINE possède les vignes des Grand-Freiches

Le Petit Plessix

La propriétaire est majoritairement Mme BASCHER, veuve L'ENFANT

Une maison

Le Pin

Les bâtiments composent un ensemble : une maison, un four. La propriétaire est majoritairement Mme BASCHER, veuve L'ENFANT;

Adélaïde BASCHER de BEAUMARCHAIS, épouse LEMOINE possède les vignes du petit Vinet et quelques parcelles

dans le clos des Botinières

La propriétaire est Adélaïde BASCHER de BEAUMARCHAIS, épouse LEMOINE : vigne, verger...

le clos des Cimetières, des Mortrais et des Pâtisseaux, le clos des communautés, des Ouches, des Pommiers

Une cinquantaine de viticulteurs sont propriétaires.

Le moulin à vent appartient à la famille BOUCHEREAU.

Ce clos des cimetières appartient pour un part à Mesdames Eugenie et Henriette DUBOIS de la FERRONNIERE demeurant à Hennebon, et pour une autre part à des viticulteurs.

le tertre

Le bâtiments sont : 13 maisons, 1 masure

Les parcelles de prés et de terre sont réduites et témoignent d'une longue tradition de partages.

le bourg

Tout autour du bourg un très grand nombre de parcelles attestent des qualités de propriétaire d'un grand nombre d'habitants.

les bâtiments identifiés : 78 maisons, 41 masures, 26 celliers, 12 pressoirs, 24 écuries, 1 grange, 2 forges, 4 fours, 11 toits à porcs, 3 hangars, 1 chaufferie, 1 atelier de tonnelier. la fontaine St Martin l'église le cimetière

La Motte

les bâtiments : 3 maisons, 2 celliers, 1 écurie, 2 moulins à eau et 1 chaussée.

Les propriétaires sont nombreux.

E - Section E du cadastre (du Douaud à la Barillière)

Le Brossay

Les propriétaires sont nombreux.

Les bâtiments identifiés sont : 1 maison, 1 masure, 5 celliers, 1 four commun,

La Blandinairie

Les propriétaires sont nombreux.

Les bâtiments identifiés sont : 4 maisons, 1 masure, 1 pressoir, 1 four

La Haute Rouaudière

les propriétaires sont nombreux.

Les bâtiments identifiés sont : 1 maison, 1 celliers,

La Batarderie

les propriétaires sont nombreux.

Les bâtiments identifiés sont : 3 maisons, 4 celliers, 3 écuries, 1 four

Le Douaud

les propriétaires sont nombreux.

Les bâtiments identifiés sont : 19 maisons, 22 masures, 2 fours, 4 celliers, 3 écuries, 1 grange, 2 toits à porcs

la Martinière

Pour les propriétés, Augustine DUBOIS de la FERONNIERE possède encore quelques parcelles, Cependant, Mathurin LEFORT a acquis une bonne part de sa métairie terres, vignes, avec maison, grange, écurie, toit à mouton, toit à porcs

La cour de la Barrilière

le cadastre met en évidence une belle propriété appartement à Augustine DUBOIS de la FERONNIERE, rentière à Nantes. Dans la propriété, on identifie douves, maison, pressoir, cellier,chapelle, quelques masures transformées en soue à porcs, une fuie, un étang.

Une bande culture de vigne, allant de la Croix Lusseau à la Sanguèze, est composée de nombreuses parcelles appartenant à des viticulteurs demeurant, pour la plupart, à Mouzillon.

Beauregard

La métairie appartient à Augustine DUBOIS de la FERONNIERE, rentière à Nantes.

Une parcelle de vigne de plus de 29 hectares montre la dimension de ce clos.

Sont clairement identifiés : une maison, un four, une grange, une écurie.

F - Section F du cadastre (La Coudrière)

La Coudrière

Le village appartient à Mathieu BOULET Charon à Reze.

Les deux bâtiments sont une maison-grange et un cellier.

La Frechotière

Le Village appartient à Mathieu BOULET, charon à Reze. Cependant, Augustine DUBOIS de la FERONNIERE, rentière à Nantes, possède aussi de belles parcelles.

Les bâtiments sont 1 maison et écurie, 1 grange, 1 masure, 1 four

G - Section G du cadastre (La Barillière)

la Barillière

Cette section cadastrale présente dès le premier regard, un fort morcellement.

les bâtiments sont : 98 maisons,1 masure, 5 celliers, 2 écuries, 3 fours commun du village (n°313, 339, 421),

les activités autres que la culture de terre et de vigne sont mentionnées : 2 maréchals, 1 tisserand,1 tailleur d'habits.

H - Section H du cadastre (La Recivière)

La Gaillotière

Cette métairie appartient à Henri PROVOST, demeurant à Gorges.

Les batiment sont 1 maison, 1 pressoir et cellier, 1 grange et écurie, 1 chaufferie

La Chausseterre

Les bâtiments sont : 4 maisons, 2 masure, 5 granges, 5 écuries, 1 cellier et pressoir

Les propriétés sont réparties entre

Beaurepaire

Les bâtiment sont 22 maisons, 1 masure, 8 celliers, 3 pressoirs, 3 écuries, 1 four commun (n°1474), toit à porc

Les propriétaires sont nombreux et les parcelles réduites.

La Basse Recivière

les bâtiments sont 14 maisons, 11 celliers, 1 pressoir, 9 écuries, 1 grange, 1 four commun (n°677), 2 toits à porcs

Les propriétaires sont nombreux et les parcelles réduites.

La Haute Recivière

les bâtiments sont 9 maisons, 12 celliers, 2 pressoir, 2 granges, 2 fours (n°993 et 1027), 1 hangar

La Robinière

Les Bâtiments sont 3 maisons, 1 hangar, 2 granges et écuries, 1 four (n°1220)

les propriétaires sont Mrs BUREAU Charles, BUREAU Jean-Baptiste et de nombreux propriétaires de petites parcelles.

I - Section I du cadastre (Les Boiziers)

Dans cette section, deux types de propriétaires apparaissent

La Brangerie

De très nombreux propriétaires et de très nombreuses parcelles.

Les bâtiments sont 10 maisons, 5 celliers, 3 écuries, 3 toits à porcs, 1 four commun (n°184)

Le Rocher

1 bâtiment masure et cellier et 1 cellier

Chaintre

Les bâtiments appartiennent à des personnes extérieures à l'exploitation.

Les bâtiments sont : 2 maisons,1 masure, 1 grange, 1 four (n°415), 1 toit à porc

La Greuzardière

Les bâtiments sont 24 maisons, 8 masures, 9 celliers, 3 écuries, 2 granges, 1 toit à porcs, 1 four commun (n°530)

Les habitants et les exploitants sont majoritairement propriétaires de leur mode d'existence.

La Grange

Les propriétaires sont plus diversifiés dans leurs lieux d'habitations et dans leurs professions.

Les bâtiments sont 40 maisons,2 masures, 30 celliers, 2 écuries, 4 toits à porcs, 2 fours commun (n° 947 et 1036), le moulin de Boizier(n°1340)

Champoinet

Les bâtiments sont 12 maisons,3 masures, 5 écuries, 4 granges, 9 celliers,1 cellier, 1 four commun (n°1386), 2 toits à porcs

La Barre

Les bâtiment sont 14 maisons, 4 celliers, 1 four commun (n°1617)

Bel air

Les bâtiment sont 2 maisons

La Tucauderie

De nombreux propriétaires.

4 maisons, 2 masures, 1 écurie, 1 four (n°1682)

K1 - Section K1 du cadastre (La Poulfrière)

Lozangère

Un seul bâtiment d'une surface de 740 m², qualifié de maison, appartenant à M. GAULIER, instituteur à Nantes.

Les propriétaires sont pour une part non-exploitant : veuve BORDAGE Jacques, rentière à Dinan, M. GAULIER, instituteur à Nantes, Melle DUBOIS de le FERRONNIERE demeurant à la Barillière;M. PEPIN Auguste, demeurant à la Poulfrière, maire de Mouzillon.

Une autre part des propriétaires regroupe des exploitants.

Le Pontereau

Le principal propriétaire est ;M. PEPIN Auguste, demeurant à la Poulfrière, maire de Mouzillon.

De nombreuses petites parcelles sont propriétés d'exploitants au long du chemin qui conduit à la Barre.

Les bâtiments sont une maison, une masure et une écurie.

La Poulfrière

A proximité de la Poulfrière, Veuve L'ENFANT, rentière à Nantes, est propriétaire de parcelles, Vve KIRAGNIAUD, rentière à Nantes, est aussi propriétaire de quelques parcelles.

Les bâtiments sont 21 maisons, 2 masures, 4 celliers, 6 granges, 1 four commun (n°836). Ils appartiennent à des exploitants agricoles locaux.

Le Bois Pallet

La principale propriétaire est Vve HIRAGNAUD rentière à Nantes.

Les bâtiment sont : 1 maison, 1 grange, 1 écurie

La Levrauderie

Les propriétaires sont majoritairement des exploitants locaux.

Les bâtiments sont 4 maisons, 3 écuries, 3 celliers, 1 four commun (n°1097)

La Bottellerie

les bâtiments sont 6 maisons, 12 celliers, 4 écuries, 2 granges, 1 four commun (n°1162)

Les propriétaires sont majoritairement des exploitants locaux.

La Poulfrière

Vve L'ENFANT, demeurant à Nantes est la principale propriétaire.

Les bâtiments sont 2 maisons, 1 écurie